Archive for septembre 2009

De la Kostitsyn V.2 (ajout)

30 septembre 2009

Maintenant, Sergei demande un échange.

Je n’ai qu’une chose à dire : Crisse ton camp!

Dans mon temps (!) les joueurs pleuraient quand ils étaient échangés.

Sergei n’est pas une star, du moins pas encore. La situation Heatley était un peu différente, monsieur avait des statistiques. Sergei n’a encore rien prouvé et demande la lune. Quel être arrogant et immature.

Le pire, c’est qu’il doit avoir une bonne valeur sur le marché, à moins qu’il ne fasse que sacrer son camp dans la KHL, signer à 30 millions par année exempt d’impôt et revenir à 27 ans en s’excusant.

Peu importe ce qu’il fait, on a suffisamment de prospects respectueux et reconnaissants de jouer pour le CH, Bob Gainey et Jacques Martin pour le remplacer.

Saint-crême

Dr. CH

Ajout : René Fasel, Président de la Fédération Internationale de Hockey sur Glace, a clairement fait savoir que le contrat de Sergei avec le Canadien serait honoré. La KHL ne s’essaiera probablement pas, et Sergei n’a aucun intérêt à contourner les règlements de la FIHG, parce que ça l’exclurait des Olympiques, ce qui est très mal vu quand on fait partie du premier trio de son pays.

Ajout 2 : Ilya Zubov, jeune attaquant des Sénateurs, vient de faire le même coup à son club. Crime de crime, je me demande comment Heatley réagit quand il voit les effets de sa décision. Peut-être qu’il pense juste à la cristie de grosse saison qui l’attend…

Publicités

H – 31

30 septembre 2009

Dans un des premiers posts du Dr. CH, j’y allais de premières impressions sur la possible composition des trios pour cette année.

Il semble que vous avez une raison de plus de faire confiance à cette analyse posée et techniquement sans failles.

En effet, les trios du début de saison sont à peu près officiels, merci à François Gagnon pour l’observation :

Pacioretty (67) – Gomez (91) – Gionta (21)

Cammalleri (13) – Plekanec (14) – Kostitsyn (46)

Latendresse (84) – Lapierre (40) – D’Agostini (36)

Laraque (17) – Metropolit (15) – Moen (32)

Je vous ai mis les numéros pour vous habituer. Crime que c’est beau. Et il y a 5 gars là-dedans nés après moi.

Bref, je vous souhaite un excellent premier match. Votre humble serviteur sera retenu au travail, à moins que vous ne conceviez une pétition…

Dr. CH

P.S. Je me rappelle avoir lu, il y a quelques années, un article qui expliquait qu’à cause du ‘W’ dans George W. Bush, il s’utilisait à chaque année l’équivalent de quelques piscines olympiques d’encre juste pour cette lettre. Je m’en rends compte en écrivant ce post, mais si on arrête de devoir ajouter A. devant Kostitsyn à chaque fois qu’on écrit sur André, on sauve au moins un stade olympique d’encre par mois. Réfléchissez à ça…

C’est calme, n’est-ce pas?

29 septembre 2009

La saison commence dans deux jours et pourtant, les seules nouvelles concernant le Canadien sont celles, interminables, concernant Sergei. Vous trouvez ça dur? Pour ceux qui ne le connaissaient pas, ça c’est Jacques Martin.

Comme les parents qui nous envoient au lit le 24 décembre en soirée, Jacques Martin prépare ses gars. On a eu du gros fun à se revoir et à pratiquer devant les Kodaks, mais là, c’est fini la dentelle. Ça va être dur, il va y avoir des atokas, de la dinde, des gâteaux. Mais on y touche pas. Ce qu’on veut, c’est les cadeaux. Et pas question de se laisser déconcentrer par les mononcles qui connaissent dont bien ça, le hockey…

Les journalistes vont trouver ça dur, mais crime que le club va rester focus cette année. Et, vous serez d’accord avec moi, on préfère voir les gars compter des buts plutôt que d’entendre des histoires de boisson à RDS.

À moins que la boisson ne soit du champagne, servi dans une grosse coupe en argent…

De la Kostitsyn (ajout)

26 septembre 2009

Ça va mal, ça va bien, ça va mal, ça va bien…

Je ne sais pas qui chantait cette chanson, mais elle s’applique drôlement bien à la carrière de Sergei Kostitsyn.

Il est né et a grandi au Belarus, ça va mal.

Il a été repêché par London, dans la ligue junior de l’Ontario. Il y a joué deux saisons, dont une avec Sam Gagner et Patrick Kane, où ils ont récolté ensemble près de 400 points! Ça va bien.

Après le camp d’entraînement en 2007, il est retourné à Hamilton, ça va mal.

Il est finalement rappelé plus tard dans la saison et connaît une très bonne première saison, notamment en séries. Ça va bien.

Les histoires de la saison dernière sortent et tout le monde a une version différente sur la folle escapade de Sergei à dos d’éléphant en tirant des cocktails Molotov sur les voitures de police (Il paraît que ça ne serait pas exactement ça). Ça va mal.

Été 2009, le Canadien engage Jacques Martin, un coach reconnu pour sa poigne et sa capacité à enligner des jeunes. Ça va bien.

Lors du camp d’entraînement, Sergei est corrigé par Martin sur son positionnement. Ça va mal?

RDS saute sur la nouvelle (http://www.rds.ca/canadien/chroniques/282991.html), même si l’article ne fait pas état de réelle engueulade de la part du coach. Ça ressemble plutôt à de l’acharnement de la part de certains journalistes. Comme si Sergei, qui semble bel et bien avoir une attitude particulière, devait s’excuser aux journalistes pour son comportement passé. Quelques-uns d’entre eux considéreraient-ils Sergei comme indigne de la Sainte-Flanelle? Le sont-ils eux-mêmes?

À force d’acharnement, c’est sûr que Sergei va se tanner de Montréal. Il ira en Russie ou à Chicago, rejoindre Patrick Kane où ils scoreront comme des fous. Et les journaleux se plaindront que le CH l’a laissé partir.

D’un autre côté, on peut le laisser tranquille et voir comment Jacques Martin gère ça. S’il lui n’arrive à rien (et pas nécessairement en deux mois), on aura un bon indice sur la capacité réelle de Sergei à s’adapter à la vie de la LNH. Mais pour l’instant, il est encore un enfant, bélarusse de surcroît, qui voit ses deux anciens coéquipiers de trio du junior avoir de très belles saisons.

Je fais encore confiance au petit gars, mais pas au point de le prendre dans mon pool (je n’ai plus d’argent, de toutes façons).

Dr. CH

Ajout : Sergei a été rétrogradé à Hamilton dimanche. Ça a aidé Lapierre et Price, ça pourrait être l’élément motivateur. On espère encore parce que c’est tout un joueur de hockey.

So long, Breezer

25 septembre 2009

 »Quel joueur pourri je comprens les fans du Canadiens de l’avoir huer avant qu’il parte au Colorado bon débara »

C’est avec ce commentaire débordant de bon sens sur le site de RDS que j’ai appris la nouvelle hier matin : Patrice Brisebois à la retraite.

Après avoir subi le pire traitement pour un joueur québécois de l’histoire du CH (ex-aequo avec Théo), Breezer avait quand même décidé de revenir à Montréal, suite à deux saisons au Colorado. Faut être fait fort. Très fort.

Parce que Brisebois a quand même connu une belle carrière. 1000 matchs, ça n’arrive pas à tout le monde. 400 quelques points non plus. Et la Coupe Stanley encore moins.

Mais je me demande si Breezer aurait accumulé de meilleures statistiques encore s’il avait joué ailleurs qu’à Montréal. Parce qu’il brûlait la ligue dans le junior, certains se sont imaginés qu’il ferait 70 points dans la LNH. Ce sont probablement eux qui l’ont hué et forcé à partir. Ce sont peut-être même eux qui, aujourd’hui, réclament plus de québécois dans l’alignement. Ça ne me surprendrait pas. Je suis sûr qu’ils ne consultent jamais le Dr. CH.

Et comme disait Gainey pour défendre Brisebois à l’époque :  »Bullshit! We don’t need fans like that. »

Mort aux pourris.

Et repose en paix, mon Patrice, les vrais fans te remercient.

Dr. CH

Quel jeu!

22 septembre 2009

De Gomez à Gionta à Cammalleri à Gionta…quel but!

Le voici : http://www.youtube.com/watch?v=eBTFvCA4GKA (À noter, Benoît Brunet ne fait pas d’erreurs)

On était bien contents de les voir ensemble hier, Gomez-Cammalleri-Gionta. Ça ne sera assurément pas leur seul jeu de la semaine cette année.

Mais ça met en exergue un autre point important : crime que la défense de Pittsburgh est bidon. C’est sûr que c’était pré-saison hier, mais il ne leur manquait que Goligoski, McKee et Eaton. McKee est un bon défenseur défensif, Eaton est correct et Goligoski est bon à l’offensive. Ça fait un défense qui compte des buts mais qui s’en fait compter aussi. C’est Marc-André Fleury qui va sentir le rubber, et s’ennuyer de Gill, Scuderi et Boucher. Pas yenque un peu.

Héhé

Dr. CH

Remettre le jambon dans le réfrigérateur…

16 septembre 2009

Hier, à RDS, Gaston Therrien y allait de son analyse sur la défensive du Canadien. Il concluait à peu près ainsi : ça va prendre de la volonté parce que le talent n’y est pas nécessairement. J’ai pensé qu’une réévaluation de ce commentaire pouvait être utile. Ce n’est pas parce que chose est à la télé qu’il faut le croire, chers fans. En fait, un truc facile : si un analyste dit  »une entraînement », c’est qu’il est moyen. Sauf Dany Dubé, lui, il a le droit parce qu’il travaille pour 4 employeurs et fait des erreurs au volume. Bref, la défense du Canadien est bidon. Voyons voir :

-Markov est  »by far » dans le top 5 de la ligue, peut-être même top 3. On ne s’en rend pas toujours compte parce qu’il est plutôt effacé.

-Spacek est un maëstro du positionnement défensif et un spécialiste du power play de la trempe de Markov.

-Hamrlik est un défenseur d’expérience plus que complet et un excellent professeur. Dion Phaneuf s’en est ennuyé l’an passé.

-Mara est aussi un défenseur complet et robuste, avec une excellente vision de la sortie de zone.

-Gill est un mur autour du filet, quasi-incontournable entre les cercles de mise en jeu et la baie vitrée.

-Gorges est un défenseur concentré et très efficace dans sa zone, il sue pour son club.

-O’Byrne a un instinct défensif très développé, avec un excellent potentiel de développement.

Ça fait le tour des réguliers. Avec ces gars-là, on a peut-être pas tout à fait la meilleure défensive de la ligue (Boston, Calgary, Chicago, Nashville, Philadelphie, Toronto et Vancouver sont bons aussi), mais sûrement une des plus équilibrées. C’est-à-dire que nos meilleurs n’auront pas besoin de se brûler sur la glace pour réparer les erreurs de la troisième paire. À ce niveau, seuls Vancouver, Chicago et Nashville rivalisent avec nous.

Faque là, ça va faire les folies des commentateurs. J’annonce la création du Commentateurs Watch, un organisme voué à la défense de la vérité réfléchie et posée dans les analyses sur le hockey. Je vous invite à vous joindre, nous élirons le vérificateur-général ensuite.

Dr. CH

Markov, sans C

15 septembre 2009

Nouvelle sans importance aujourd’hui, Markov aurait refusé le titre de capitaine. Aucune surprise, mais the Gazette et RDS en font la manchette. Markov est un homme d’équipe, qui fait son travail sans se poser de questions. Et cette décision est une décision d’équipe : plutôt que de prendre sur ses épaules un poids qu’il ne veut pas et ne peut pas prendre (barrière linguistique oblige), il se concentrera sur son jeu. Et c’est la meilleure décision pour l’équipe. Un Markov démotivé – c’est rare – est un Markov absent sur la glace. Un Markov absent est un match perdu.

Alors aussi bien donner le C à un jeune qui se donne et qui n’est pas le moteur de l’équipe : Lapierre, Latendresse, Gorges ou Cammalleri.

Ou juste alterner les capitaines, il n’y a pas de honte à ça.

Ajout : Markov dément maintenant avoir été approché pour porter le C. Vivement le début de la saison, question de finir avec ces histoires bidons

———————————

Quelques notes en passant sur mon expérience d’hier au centre d’entraînement du Canadien :

-Une belle bâtisse assez bien équipée.

-Georges Laraque patine vraiment mieux que l’an passé et se place mieux aussi.

-Ryan O’Byrne joue bien, comme il en est capable, au sens positif. Il remplacera très bien les blessures en défense.

-Jason Missaien est un gardien immense mais un peu maigre (6’8 », 195 lbs). La barre horizontale lui arrive sous le numéro. Impressionnant.

-Hal Gill est vraiment immense.

-Paul Mara nous fera oublier Komisarek avant le mois de novembre.

Dr. CH

Quand on se compare…

15 septembre 2009

TSN, pour qui travaillent certains des meilleurs analystes de hockey, a commencé à publier ses prédictions pour le classement de cette année. Il évaluent une équipe par jour, en remontant le classement. Voici ce que ça donne :

Est

1. Pittsburgh

2. Boston

3. Washington

4. Caroline

5. New Jersey

6. Philadelphie

7. Floride

8. Montréal

9. Buffalo

10. NY Rangers

11. Ottawa

12. Toronto

13. Atlanta

14. Tampa Bay

15. NY Islanders

Ouest

1. Detroit

2. San Jose

3. Vancouver

4. Chicago

5. Anaheim

6. St. Louis

7. Columbus

8. Minnesota

9. Edmonton

10. Calgary

11. Nashville

12. Dallas

13. Los Angeles

14. Colorado

15. Phoenix

Ça prouve la multitude d’idées qui existent : Edmonton devant Calgary et Floride devant Montréal. Spécial.

Dr. CH

Quel échange!

14 septembre 2009

Grosse nouvelle samedi. En fait, c’était une question de temps avant que ça arrive. Dany Heatley est enfin parti d’Ottawa. Et, foi de Dr. Sénateurs, ils sont contents. La diva quitte pour San Jose, après avoir refusé d’être envoyé à Edmonton. Disons que les deux villes s’équivalent.

Sauf que les Sharks sont  »way above » la moyenne des équipes en terme de talent. Et là, ça fait juste accroître l’écart. Parce que San Jose a laissé partir Cheechoo, qui a pâli à la vitesse grand V depuis ses 56 buts de 2005-2006, et qui n’était plus dans les plans de l’équipe. Et Michalek (prononcer Mih-halek), qui demeure encore un joueur avec un bel avenir, mais jamais autant que Heatley.

Plusieurs croient que les Sénateurs ont perdu dans cet échange. Sauf que Heatley n’aurait pas joué à Ottawa. Le coach n’en voulait pas, les joueurs n’en voulaient pas, les fans n’en voulaient pas. Donc, plutôt que de racheter son contrat et de payer pour le perdre, le DG Bryan Murray a fait ce qu’il a pu. Et il a bien fait, dans les circonstances.

Ça ressemble, dans des proportions moindres, à l’échange Ribeiro-Niinimaa. Ribeiro ne fonctionnait plus à Montréal, Gainey l’a envoyé dans l’Ouest, histoire de ne pas l’avoir dans les pattes s’il redevenait bon. Et Niinimaa…disons qu’il avait connu de belles années dans le passé. Mais c’était mieux que rien.

Donc, oui, Ottawa est perdant. Mais ils étaient perdants quand Heatley a demandé un échange en juin. Et refusé un échange à Edmonton ensuite. Un grand manque de classe, qui pourrait lui coûter un poste sur Équipe Canada pour les Olympiques. Le boss, Steve Yzerman, est un homme d’honneur qui n’a pas dû apprécier cet écart.

On y reviendra

Dr. CH