Archive for octobre 2009

En direct de la ville des vents

30 octobre 2009

Bonjour tout le monde,

Petit projet un peu fou, j’ai décidé de me donner une semaine de lecture et direction Chicago!

Je suis donc en ville, à côté de la grosse binne, pour le match de ce soir.

Chicago, IL : sculpture

Donc, en marchant la Madison Street d’un bout à l’autre (12,3 milles), j’ai réfléchi au match de ce soir.

Premiers de la division Centrale, les Blackhawks connaissent un très bon début de saison.

Huet a été un peu chancelant au début, mais il s’est replacé.

Overall, c’est un club assez simple : on compte des buts avant de s’en faire compter.

Et ils le font à 5 contre 5. Leur power play présente exactement les mêmes stats que le notre (8 en 46). C’est leur désavantage qui fait peur, 83,7%, au 6e rang de la ligue. Donc il va falloir compter à 5 contre 5. Contre un club où seulement 4 gars ont un différentiel négatif.

Bref, il va falloir travailler 60 minutes pour les battre. C’est ça jouer contre l’Ouest. Sauf qu’après la dégelée de mercredi, ça me surprendrait que nos gars ne se présentent pas. En plus, contre un club qui, jusqu’à nouvel ordre, joue sans son capitaine, victime de la mise en échec légale de l’année.

Qui surveiller ce soir?

-Le duo Sharp-Kane pour leur chimie et leur vitesse.

-Les six défenseurs, pour leur implication offensive incroyable (31 points au total, contre 18 pour nous).

-Dustin Byfuglien, le Lucic de l’Ouest sans le besoin de médication. C’est dur d’être plus gros que lui au filet. Ça va prendre un gros match de Guillaume, Gill et possiblement Laraque.

-Huet, un homme montagne russe qui peut sortir un match incroyable et s’effondrer sur 3 tirs.

Donc, un gros match en perspective. Encore. Mais on y croit. Bien sûr. Et on espère gagner dès la 1ere période, pour se garder de l’énergie pour demain…

Bon match

Dr. CH

C’est beau, Chicago. Ça ressemble à un mélange du Campus McGill, de Boston et de Saint-Sauveur-Viarge, à Québec. Un beau mélange.

 

 

 

Publicités

Visite à l’igloo*

28 octobre 2009

Non, je ne parlerai pas des gardiens, mais de choses ô combien moins enclines à déclencher un faux débat. Je parle du match contre les Penguins. Le meilleur club de la LNH. Celui qui vient de renverser la tendance des dernières années, où les champions de la Coupe Stanley connaissaient un départ difficile. 9 victoires 2 défaites. Ça vous fait peur? Vous ne devriez pas. Voici pourquoi :

– Les 5 meilleurs compteurs actifs de Pittsburgh comptent 45 points. À Montréal, c’est 41 points.

– Leur avantage numérique est à peine supérieur au notre (18,4% VS 16,3%).

– Sergeï Gonchar vient de se blesser, l’adaptation n’est pas faite encore.

Attention, je ne suis pas en train de vous dire qu’il s’agit d’un club bidon. Les Penguins sont bons, tous les  »spécialistes » le disent. Je veux juste vous montrer qu’ils ont des points faibles aussi.

Ils n’accordent pas beaucoup de buts, c’est bien vrai. Fleury goale très bien et les gars sont responsables en défense. 3 joueurs seulement ont un différentiel négatif.

Mais malgré tout, ils ne me font pas peur. Vous avez vu Hamrlik jouer dernièrement. Quand on parle de hausser son jeu d’un cran pour remplacer un blessé, Hammer l’a compris et il l’applique. Il est notre shutdown numéro 1. Et Spacek se place aussi, son but va l’aider à continuer à prendre confiance. Bergeron nous démontre de belles qualités en défense, bien au-delà de ce qu’on attendait. Et Gill a joué deux ans et deux finales avec les gars de Pittsburgh, il connaît leurs façons.

Bref, si la défense joue shutdown comme elle en est capable, le travail sera plus aisé pour l’attaque. Bien sûr, ils ont un excellent trio défensif en Staal-Cooke-Kennedy. Et un bon défenseur défensif en McKee. Crosby a aussi une capacité à revenir dans sa zone. Sauf que contre les 3 caballeros, ou Guillaume dans le coin, ou Moen au filet, ou Plekanec en échappée, ou la garnotte à Bergeron, ça va prendre un Marc-André Fleury en forme. Très en forme. Pensez-vous qu’un gars comme Gomez va accepter d’être moins bon que Ti-Cross. Je ne pense pas.

Comme le dit Sans Pression, une chose est sûre, ça va être tout un match.

Dr. CH

* L’igloo est le surnom du Mellon Arena, l’amphithéâtre de Pittsburgh, qui en est à sa dernière année et qui a inspiré le nom Penguins – aux États-Unis les pingouins sont considérés comme inuits. Il représente bien l’image que je me fais de la ville de Pittsburgh.

Bonne semaine

26 octobre 2009

Ça fait longtemps qu’on s’est vus, mais les gars gagnent, alors j’imagine que le niveau de confiance monte tout seul.

Bref, les 3 caballeros connectent maintenant clairement entre eux. Et en plus, ils sont pratiquement intouchables, ils se faufilent partout. Magnifique. Ça va prendre des goalers en forme pour contrer ces trois gars-là.

Les autres trios ne sont pas aussi incroyables, mais quelques joueurs ressortent du lot : Plekanec, Latendresse, D’Agostini, Chipchura, Moen. En continuant à modifier les trios, Martin va arriver à la combinaison gagnante.

À la défense, Spacek joue mieux sur le power play, maintenant que Bergeron lui enlève un peu de pression offensive. Sûr, Bergeron commet quelques Hal-Gilleries, mais je vous pose la question : Considérant leur laser-beam équivalent, étiez-vous plus en confiance avec Souray qu’avec Bergeron? Quand même, on est pas dans la même ligue en terme d’erreurs avec la rondelle.

Et Gill continue à se placer. Il ne faut pas oublier que ce gars-là en est à son sixième partenaire de jeu en 10 matchs. Ça complique un peu l’adaptation au style de jeu.

—-

Cette semaine est un peu spéciale. C’est comme monter une montagne. Ce soir, les Islanders toujours sans Doug Weight. Mercredi, les Penguins mais sans Gonchar. Vendredi, Chicago est ses petits jeunes et Huet qui semble se placer. Finalement, samedi, on redescend la montagne contre Toronto. Et dimanche, vous allez voter aux municipales.

Ça devrait bien se passer. Ça devrait aussi être du bon hockey.

Comme disait l’autre : Bonne semaine

Dr. CH

Du changement d’opinion selon les allégeances.

22 octobre 2009

Hier, Vancouver jouait à Chicago sur TSN. Il s’agissait du premier match entre les deux équipes depuis la victoire de Chicago en séries l’an dernier. Un retour difficile pour Luongo, qui avait accordé 7 buts dans le dernier match de la série.

Ça a été un très beau match, Vancouver marquant deux buts en 3e pour se sauver avec la victoire 3-2.

Un élément a attiré mon attention. Le plaquage de Willie Mitchell sur Jonathan Toews. C’est un open-ice hit et ça fait mal.

C’est parfaitement légal, ce n’est pas un charging, les deux pieds restent au sol, et c’est l’épaule qui cogne. Tout est ok.

Mais ça me fait penser un peu au coup de Armstrong sur Bergeron mardi. Celui-là, je le trouvais abusif. Mais pourtant, les éléments de légalité sont là. Peut-être la présence de la bande dans l’équation modifie-t-elle mon évaluation? Ou peut-être le fait que Colby Armstrong soit un des joueurs que je déteste le plus. Ce n’est pas la première fois que ce gars-là envoie un coup comme ça. Je le trouve vicieux. Le pire, c’est que la plupart du temps, il joue dans la zone grise : un plaquage légal, mais avec une intention absolument dégueulasse.

Mais je ne trouve rien à redire sur le coup de Mitchell. Je me demande si c’est parce que j’aime ce joueur-là. Encore plus, je pense que c’est mon joueur préféré. C’est pas glamour mais c’est comme ça.

Qu’est-ce que vous en pensez? Est-ce que je suis biaisé ou il y a vraiment une différence entre les deux événements?

Dr. CH

Les ti-counes débarquent

22 octobre 2009

Non, il ne s’agit pas de Sergeï, ici. Plutôt des Islanders. Une équipe avec une grande histoire. Et de l’espoir en l’avenir. Entre ça, le présent, c’est pas très beau.

Les Islanders présentent de bonnes statistiques sur les unités spéciales. Une chance, parce qu’avec seulement trois gars avec un différentiel positif, ça veut dire qu’ils s’en font compter, des buts à 5 contre 5. Les 3 caballeros vont être contents.

En fait, tous les joueurs ensemble affichent un gros -39. À Montréal, on est à -27. Ça vous donne une idée.

Quand même, les new yorkais ont quelques belles choses à nous offrir :

-John Tavares, le premier choix de cette année et futur Crosby, paraît-il. Il a des mains de crosse (dans le sens du sport) et une bonne vision.

-Matt Moulson, un late-bloomer du réseau universitaire américain, qui a surtout un très bon tir. En plus, il ressemble à Benicio del Toro mélangé avec Biz de Loco Locass

Matt Moulson

-Kyle Okposo est un jeune énergique avec un tir précis.

-Mark Streit, on s’en rappelle. Tout un tir de la pointe et un bon contrôle de rondelle.

-Joel Rechlicz, s’il joue ce soir, voudra probablement s’essayer sur le Général Laraque. Ça serait la meilleure façon de crinquer le Centre Bell.

-Dans les buts, Roloson ou Biron. Toujours capables de sortir des gros matchs. Surtout un québécois à Montréal. Mais ça prend tout un match du gardien pour garder ce club-là sur les rails.

Bon match tout le monde.

Dr. CH

Frolov VS Kostitsyn?

20 octobre 2009

Yvon Pedler discutait ce midi, à CKAC, d’une hypothétique transaction entre les Kings et le Canadien. Sergei Kostitsyn contre Alexander Frolov.

On connaît l’histoire de Sergei. Il aurait demandé à revenir dans la LNH, sans quoi il signerait en Russie. Ça a été démenti par son agent.

Frolov, lui, pose problème à Terry Murray, l’entraîneur des Kings, à cause de son manque de motivation. Il a tout de même de très bonnes statistiques en carrière.

Il y a deux choses qui me chicotent. Montréal serait-elle vraiment intéressée à retrouver un joueur à l’éthique discutable? Frolov demeure un excellent joueur, et Martin, un bon casseur d’égo, mais ça semblerait un gros risque.

Et il me semble que Los Angeles perdrait dans cet échange.

Anyway, ça demeure une idée apportée par le roi Pedler. Je me demande si ce gars-là a vraiment des contacts dans la ligue…

Dr. CH

Trash your Thrash

20 octobre 2009

Qu’on se le dise, les Thrashers ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils ont ajouté beaucoup de nouveaux joueurs cet été, à un noyau déjà très solide. On y retrouve donc :

-Kovalchuk, LE slap shot le plus sévère de la ligue.

-Les russes Kozlov et Afinogenov, de la vitesse et une vision du jeu bien dévelopée.

-Le kazakh Antropov, l’ancien de Toronto, un monstre devant le filet et dans les coins (Voilà un bon défi pour Gill).

-Peverley et White, des  »late-bloomers » de l’universitaire américain, très bon fabricants de jeux.

-Les jeunes Kane et Little, beaucoup de talent et de volonté.

-Enstrom, le quart-arrière en avantage numérique.

-Bogosian, Hainsey et Kubina, assez  »all-around », ils complètent un top 4 défensif très respectable.

-Ondrej Pavelec, le gardien, ancien de la LHJMQ, un gros gardien rapide.

Bref, la récolte d’agents libres et de jeunes espoirs s’est très bien passé cet été à Atlanta. Les oiseaux (parce que Thrashers, ça ne veut pas dire vidangeurs, mais bien un nom d’oiseau) volent haut cette année.

De notre côté, c’est l’apparition de Marc-André Bergeron ce soir. Ça va aider le power play, et pas juste un peu. Il en est un spécialiste. C’est pas Markov ou Schneider, mais il va nous aider là où on a de la difficulté. Et malgré des lacunes dans son jeu défensif, il a quand même l’expérience de la LNH et une très bonne sortie de zone.

Bon match à tous

Dr. CH

18 octobre 2009

Bon ben eille, ça fait cinq. Je m’excuse, je vous avais dit qu’ils gagneraient. C’est peut-être pour ça que vous avez hué votre club, hier. Ben non, je sais que vous ne huez pas, vous. Vous avez de la classe.

Mais vous désespérez.

Pourtant, c’est dur de mettre la faute sur quelqu’un, vous ne trouvez pas?

Price? Vous voulez rire? Si quelqu’un dans la salle pense que Carey joue mal, révisez vos bases. C’est tout ce que j’ai à dire.

Hal Gill? Come on, Gill joue 17 minutes par match, et pas contre les premiers trios adverses. Oui, il fait des erreurs. C’est pour ça qu’il joue sur la 3e paire de défense. Il joue pour -4. C’est pas extraordinaire. Mais on a 24 buts contre cette saison. On ne peut pas le mettre responsable de ces 24 buts. D’autant plus qu’il joue très bien la boîte en infériorité numérique et qu’il bloque des tirs.

La défense au complet, donc? 8 buts contre en désavantage numérique, la défense ne peut pas vraiment être blâmée. En fait, si on exclut le match contre Vancouver, ce sont des matchs à 3 ou 4 buts contre, ce qui n’est pas si pire.

La défense ne s’implique pas assez en attaque, alors? Mara, Hamrlik, Gorges et Spacek n’hésitent pas à s’approcher du but adverse. Et ils ont une bonne première passe. À preuve, on tire en moyenne 28 fois par match. Pour avoir des tirs, il faut que la défense sorte la rondelle. Et ils le font : Plekanec et Cammalleri sont dans le top 30 des tireurs de la ligue.

L’attaque n’obtient donc pas de tirs de qualité? C’est tiré par les cheveux, ça. On parle quand même de très bons gardiens en très peu de temps. Luongo, Kiprusoff, Khabibulin, Anderson, et un Leclaire drôlement en forme. Ça devrait être moins pire prochainement, avec Roloson deux fois, Pavelec  deux fois, Huet, le gardien no 8 de Toronto…

L’attaque n’est pas assez méchante? On tient quelque chose ici. À l’exception de Moen et Latendresse, l’équipe se tient tranquille. Pourtant, il y a des bonnes épaules dans le club. Ce serait peut-être le temps de réintégrer Stewart. Juste de même.

Bref, il me semble que personne en particulier n’est responsable de la séquence difficile. Certains semblent trouver ça dur. Gainey est de plus en plus critiqué. Quel rapport? Je ne sais pas trop. Peut-être parce qu’il n’est pas allé chercher Scott Nidermayer contre Shawn Belle. Peut-être parce qu’il n’a pas forcé Markov à jouer blessé. Come on calvaire! Gainey n’a rien à voir dans ce qui se passe.

Le club a de la difficulté parce qu’il apprend encore à jouer ensemble, et à jouer sous Jacques Martin. Tout de même, 3 défaites par un but, ça montre qu’on ne joue pas de la marde. Et perdre 3-1 contre Leclaire en feu, Volchenkov et Carkner qui bloquent 14 tirs, et un trio composé de Alfie-Kovalev-Fischer, ce n’est pas si pire. Oui, c’est une défaite, mais ça ne mérite aucunement les huées d’hier.

Au moins, ceux qui huaient semblaient moins nombreux que l’an passé. Ou moins convaincus. Mais tout de même cons. Ça n’a aucun bon sens de huer son club. Quand un enfant apprend avec son nouveau beau-père à faire du bicycle sur un nouveau bicycle, est-ce que vous le huez quand il tombe? Ben non, tu essaies de l’aider et tu lui montres que tu lui fais confiance. Tu ne dis pas :  »Mon ti criss, ce bicycle m’a coûté 50$, t’es mieux d’apprendre pis vite! ».

Même chose au hockey. Si tu hues, c’est que tu n’es pas un fan. Tu es un consommateur. Et tu paies pour le hockey comme pour un balai. Si le balai casse, tu te fâches et tu en demandes un autre, jusqu’à ce que tu t’achètes un aspirateur. Si le Canadien perd, tu es dans le trouble, parce qu’un billet de saison pour toi et ton escorte, ça ne s’échange pas. Faque tu fermes ta gueule pis tu encourages ton club, et pas juste quand l’écran géant montre des cheerleaders. Sinon, tu arrêtes de faire semblant que tu aimes le hockey parce que c’est à la mode. Et tu vas au Nascar, ou au club 1234.

Certains d’entre vous semblent prêts à abandonner le club à cause de ses insuccès. All right, quittez le bateau. Et revenez donc quand ça va aller mieux, parce que c’est ce qui va arriver. Comme ça vous pourrez dire comment vous êtes contents de prendre pour le CH. Continuer à payer vos billets des prix de fous et de la bière à 10$. Continuez à faire hausser le prix des billets, comme ça il ne restera que des vrais consommateurs du CH dans l’aréna. Et les fans vont rester dans leur salon à se demander qui sont ces fans morons qui huent. Et pourquoi ils ne peuvent pas se rendre compte qu’ils sont chanceux de faire partie des 21 273 personnes qui assistent à un match de la LNH.

Come on, gang. C’est facile d’écouter le hockey et d’aimer ça. C’est facile de se rappeler des beaux jeux durant un match même si on perd. C’est facile de croire en un club de hockey. Bien plus qu’en un quelconque dieu, parce que le CH, on le voit 9 heures par semaine. Et on peut le porter sans se faire juger. Profitez-en donc.

Faites vous en pas, ça va passer.

On se voit mardi.

Dr. CH

Ne pas s’en faire…

17 octobre 2009

4 défaites en file…

Vous avez peur pour votre saison? Vous n’êtes pas les seuls. D’une source on ne peut plus fiable (vraiment), les gars de RDS sont assez critiques du Canadien hors-caméra. Déjà  »On Air » c’est pas fort, alors imaginez…

Mais vous connaissez mon avis, ces critiques-là ne valent pas cher. Le Baron riait des oreilles de Jacques Martin, l’autre jour. Très fort.

Donc, 4 défaites en file. Si je puis me permettre, Minnesota, Vancouver, New Jersey, Detroit et Boston ont aussi des débuts difficiles. Et ces clubs-là ne jouent pas sans leur meilleur défenseur.

4 défaites. Combien de mauvais match? Un contre Vancouver, un demi contre Edmonton. Au moins les gars se présentent, ils essaient des choses. Ils apprennent à se connaître. Parce qu’il y a beaucoup de ça, la concoction d’une chimie d’équipe. Et il n’y a rien de mieux que des matchs intenses contre l’Ouest pour créer un chimie. D’autant plus qu’en profitant des matchs contre l’autre conférence pour parfaire notre jeu, ça fait que les points perdus n’influencent pas le classement de l’Est.

4 défaites. Mais bien de belles choses. Belle est très fiable en défensive  et nous a montré tout un tir. Plekanec a retrouvé sa fougue et sa confiance. Hamrlik et Mara s’impliquent à l’attaque. Price est très en forme. Gorges se hisse parmi l’élite des défenseurs défensifs. Les 3 caballeros connectent, il ne leur manque que des déviations sur des patins. Latendresse et Lapierre font mal aux bandes. Et plein d’autres belles choses encore.

4 défaites. C’est maintenant fini. Les Sénateurs ont un bon début de saison, notamment une victoire de 7-1 sur Tampa jeudi. Mais on demeure meilleurs qu’eux. Ce sera tout de même un très bon match. Les nouveaux n’ont plus le stress du premier match en carrière à Montréal. On surveille donc, à Ottawa :

-L’Éternel Alfredsson, le coeur et meilleur pointeur de cette équipe depuis les 10 dernières années.

-Volchenkov à la ligne bleue parce qu’il peut faire mal.

-Michalek a un très bon tir.

-Kovalev parce qu’il est une plotte à fans montréalais.

-Ruutu et Neil, qui vont avoir de l’opposition.

-Alex Picard, qui dirige le power play, même si Dr. Sénateurs voulait s’en débarrasser en début d’année…

Bon match tout le monde

Dr. CH

L’Avalanche

15 octobre 2009

C’est drôle comme certains clubs n’ont besoin que de quelques éléments pour sortir de la cave. C’est le cas de Colorado. Ils ont fini derniers de l’Ouest l’an passé, en plus de perdre Joe Sakic et Ryan Smyth. En plus, c’est un club de jeunes, seulement 2 attaquants sont nés avant 1980. Mais malgré tout, il ont trouvé un gardien, Craig Anderson, qui donne confiance à ses gars et brûle la ligue.

Ce n’est que le début de saison, mais les garçons semblent vouloir faire oublier le désastre de l’an passé.

Bref, ce soir, on regarde :

-Wojtek Wolski, le meilleur polonais de l’équipe et de la LNH. Rapide et gros devant le filet.

-Milan Hejduk, un tir à la Andreï Kostitsyn, mais avec une gachette plus rapide.

-Darcy Tucker, l’éternel, une belle proie pour Moen.

-Paul Stastny, oui, le fils de l’autre, construit des buts comme des blocs Lego.

-Matt Duchene, le 3e choix de cette année, avec ses mains à grande vitesse.

-Les défenseurs Kyle Quincey et J.M. Liles, très solides sur le power play.

-Craig Anderson, le gardien, qui a enfin une chance d’être premier gardien et qui va en profiter.

Plus des jeunes solides, robustes et rapides. Ça fait tout un club, pour qui la reconstruction ne sera pas très longue.

Mais ça ne veut pas dire qu’on ne va pas les battre, faites vous pas d’idées, là. Ça fait assez longtemps que les 3 desperados parlent aux caméras, ils vont se nourrir de la foule ce soir. Et Carey aussi, dirais-je.

Bon match

Dr. CH