Bon ben eille, ça fait cinq. Je m’excuse, je vous avais dit qu’ils gagneraient. C’est peut-être pour ça que vous avez hué votre club, hier. Ben non, je sais que vous ne huez pas, vous. Vous avez de la classe.

Mais vous désespérez.

Pourtant, c’est dur de mettre la faute sur quelqu’un, vous ne trouvez pas?

Price? Vous voulez rire? Si quelqu’un dans la salle pense que Carey joue mal, révisez vos bases. C’est tout ce que j’ai à dire.

Hal Gill? Come on, Gill joue 17 minutes par match, et pas contre les premiers trios adverses. Oui, il fait des erreurs. C’est pour ça qu’il joue sur la 3e paire de défense. Il joue pour -4. C’est pas extraordinaire. Mais on a 24 buts contre cette saison. On ne peut pas le mettre responsable de ces 24 buts. D’autant plus qu’il joue très bien la boîte en infériorité numérique et qu’il bloque des tirs.

La défense au complet, donc? 8 buts contre en désavantage numérique, la défense ne peut pas vraiment être blâmée. En fait, si on exclut le match contre Vancouver, ce sont des matchs à 3 ou 4 buts contre, ce qui n’est pas si pire.

La défense ne s’implique pas assez en attaque, alors? Mara, Hamrlik, Gorges et Spacek n’hésitent pas à s’approcher du but adverse. Et ils ont une bonne première passe. À preuve, on tire en moyenne 28 fois par match. Pour avoir des tirs, il faut que la défense sorte la rondelle. Et ils le font : Plekanec et Cammalleri sont dans le top 30 des tireurs de la ligue.

L’attaque n’obtient donc pas de tirs de qualité? C’est tiré par les cheveux, ça. On parle quand même de très bons gardiens en très peu de temps. Luongo, Kiprusoff, Khabibulin, Anderson, et un Leclaire drôlement en forme. Ça devrait être moins pire prochainement, avec Roloson deux fois, Pavelec  deux fois, Huet, le gardien no 8 de Toronto…

L’attaque n’est pas assez méchante? On tient quelque chose ici. À l’exception de Moen et Latendresse, l’équipe se tient tranquille. Pourtant, il y a des bonnes épaules dans le club. Ce serait peut-être le temps de réintégrer Stewart. Juste de même.

Bref, il me semble que personne en particulier n’est responsable de la séquence difficile. Certains semblent trouver ça dur. Gainey est de plus en plus critiqué. Quel rapport? Je ne sais pas trop. Peut-être parce qu’il n’est pas allé chercher Scott Nidermayer contre Shawn Belle. Peut-être parce qu’il n’a pas forcé Markov à jouer blessé. Come on calvaire! Gainey n’a rien à voir dans ce qui se passe.

Le club a de la difficulté parce qu’il apprend encore à jouer ensemble, et à jouer sous Jacques Martin. Tout de même, 3 défaites par un but, ça montre qu’on ne joue pas de la marde. Et perdre 3-1 contre Leclaire en feu, Volchenkov et Carkner qui bloquent 14 tirs, et un trio composé de Alfie-Kovalev-Fischer, ce n’est pas si pire. Oui, c’est une défaite, mais ça ne mérite aucunement les huées d’hier.

Au moins, ceux qui huaient semblaient moins nombreux que l’an passé. Ou moins convaincus. Mais tout de même cons. Ça n’a aucun bon sens de huer son club. Quand un enfant apprend avec son nouveau beau-père à faire du bicycle sur un nouveau bicycle, est-ce que vous le huez quand il tombe? Ben non, tu essaies de l’aider et tu lui montres que tu lui fais confiance. Tu ne dis pas :  »Mon ti criss, ce bicycle m’a coûté 50$, t’es mieux d’apprendre pis vite! ».

Même chose au hockey. Si tu hues, c’est que tu n’es pas un fan. Tu es un consommateur. Et tu paies pour le hockey comme pour un balai. Si le balai casse, tu te fâches et tu en demandes un autre, jusqu’à ce que tu t’achètes un aspirateur. Si le Canadien perd, tu es dans le trouble, parce qu’un billet de saison pour toi et ton escorte, ça ne s’échange pas. Faque tu fermes ta gueule pis tu encourages ton club, et pas juste quand l’écran géant montre des cheerleaders. Sinon, tu arrêtes de faire semblant que tu aimes le hockey parce que c’est à la mode. Et tu vas au Nascar, ou au club 1234.

Certains d’entre vous semblent prêts à abandonner le club à cause de ses insuccès. All right, quittez le bateau. Et revenez donc quand ça va aller mieux, parce que c’est ce qui va arriver. Comme ça vous pourrez dire comment vous êtes contents de prendre pour le CH. Continuer à payer vos billets des prix de fous et de la bière à 10$. Continuez à faire hausser le prix des billets, comme ça il ne restera que des vrais consommateurs du CH dans l’aréna. Et les fans vont rester dans leur salon à se demander qui sont ces fans morons qui huent. Et pourquoi ils ne peuvent pas se rendre compte qu’ils sont chanceux de faire partie des 21 273 personnes qui assistent à un match de la LNH.

Come on, gang. C’est facile d’écouter le hockey et d’aimer ça. C’est facile de se rappeler des beaux jeux durant un match même si on perd. C’est facile de croire en un club de hockey. Bien plus qu’en un quelconque dieu, parce que le CH, on le voit 9 heures par semaine. Et on peut le porter sans se faire juger. Profitez-en donc.

Faites vous en pas, ça va passer.

On se voit mardi.

Dr. CH

Publicités

4 Réponses to “…”

  1. Le blogueur de la Sphalte Says:

    Gilles Gourgues a assisté à la partie d’hier au Centre Bell et confirme la bêtise d’un 10% des spectateurs qui crient plus forts que les autres parce que plus saouls, plus cons et plus mâles. Il a même entendu un « heille l’arbitre m’a te tirer une balle dans la tête », encore meilleur que les huées contre Gill et Kovalev (il reste un CH dans le coeur)… Mais faut pas penser que tous les fans font partie du bateau. Ceci dit, Gilles Gourgues restera fan du CH jusqu’à ce que les Nordiques reviennent à Québec.

  2. J Says:

    Mon niveau de « fanitude » se résume bien par les propos de M. « Gourgues »: « restera fan du CH jusqu’à ce que les Nordiques reviennent à Québec »

    Le sang latin coule dans nos veines, un sang chaud, voire bouillant, ce qui mène certainement à certains excès (et je n’excuse pas là les faux fans) .

    À partir de ceci, il est facile de voir ce que fan veut…

    Le fan veut du jeu vivant, énergique, ÉMOTIF, PASSIONNÉ…

    Nous parlions dans un post précédent, de 2 différents sports visant 2 différentes équipes…et bien j’ai assisté à 2 spectacles bien différents ce samedi…

    Une victoire hors de tout doute, puisqu’équipe convaincue, soudée et qui a su emporter la foule depuis le quart de la saison avec leur vision d’un objectif commun: GAGNER…J’ai vu une foule de près de 15 000 personnes sur le bout de leur siège si ce n’est debout tout le long de la partie.

    Et j’ai vu une défaite…des passes dans les patins, un jeu décousu, un manque flagrant de mordant, d’émotivité, de passion…Clichés sont ses mots lorsque relié au sport, peut-être…Mais c’est ce que l’on veut, non? Une équipe à l’image d’un Ovechkin!!!

    La partie historique (corrigez moi si jme trompe Doc)
    1986: Un jeune gardien, à sa première année, recruté on ne sait pourquoi raffle à lui seul la coupe Stanley
    1993: Une équipe cendrillon, ayant terminer 5e en saison régulière remporte la coupe Stanley, avec multitudes de parties remportées à l’arracher
    2009: Des joueurs inconnus les uns des autres, en attente d’une bougie d’allumage qui mettra le feu à la foule…

    Pour l’instant, RIEN…

    Je donne la chance au coureur, mais le positivisme à outrance de notre Docteur CH m’exaspère..À excuser joueur par joueur, on passe à côté dla track… Chaque joueur se doit de se concentrer sur chacune de ses passes, de ses tirs et s’attarder à l’objectif commun de la victoire…IL FAUT SENTIR LA RAGE DE VAINCRE…RAWWWW!!!!!

    Pour moi, j’ai le sang chaud et j’attend la victoire, les vibrations d’une ville en liesse…
    …en attendant les Nordiques

    • Dr. CH Says:

      Merci pour votre fougue, J. Ça démontre que votre amour du hockey passe avant la ville où il se joue. C’est honorable.

      Je crois aussi qu’il manque quelque chose, mais je dirais qu’il s’agit moins d’une bougie d’allumage que d’un bon coup de vent, pour faire sécher le mortier.

      Et j’ajouterai que le club qui vous a transporté samedi dernier a connu les mêmes problèmes. N’a-t-il pas connu un début de saison décevant? Le proprio n’a-t-il pas fait savoir publiquement son scepticisme quant aux chances de réussite de son équipe?

      C’est dur, le sport à Montréal. Et je n’aimerais pas être un joueur des Alouettes en ce moment. Être la meilleure équipe de la saison, c’est prendre un chargement de pression incroyable. Et ça, je ne pense pas que ce soit juste à Montréal.

      Quant à ma défense des joueurs du CH, il ne s’agit pas de les excuser, mais plutôt d’essayer de montrer que chaque joueur a réussi au moins un bon jeu. Trop de réputations bidons se sont créées sur des impressions suite à un mauvais jeu (Brisebois, O’Byrne, Aebischer, etc…). Je suis désolé si cela vous exaspère. Il est vrai que je défends beaucoup Hal Gill, je vous l’accorde. Mais, étant moi-même un défenseur défensif avec des mains de béton, j’ai plus de facilité à excuser ses erreurs…et à voir ses bons coups, qui ne sont ni très apparents, ni très vendeurs.

      Mais reste qu’il manque un peu de passion sur 60 minutes. Mais ça va se régler ce soir. Et ça va donner une super belle soirée de saucisses samedi prochain.

      À la vôtre,

      Dr. CH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :