Visite à l’igloo*

Non, je ne parlerai pas des gardiens, mais de choses ô combien moins enclines à déclencher un faux débat. Je parle du match contre les Penguins. Le meilleur club de la LNH. Celui qui vient de renverser la tendance des dernières années, où les champions de la Coupe Stanley connaissaient un départ difficile. 9 victoires 2 défaites. Ça vous fait peur? Vous ne devriez pas. Voici pourquoi :

– Les 5 meilleurs compteurs actifs de Pittsburgh comptent 45 points. À Montréal, c’est 41 points.

– Leur avantage numérique est à peine supérieur au notre (18,4% VS 16,3%).

– Sergeï Gonchar vient de se blesser, l’adaptation n’est pas faite encore.

Attention, je ne suis pas en train de vous dire qu’il s’agit d’un club bidon. Les Penguins sont bons, tous les  »spécialistes » le disent. Je veux juste vous montrer qu’ils ont des points faibles aussi.

Ils n’accordent pas beaucoup de buts, c’est bien vrai. Fleury goale très bien et les gars sont responsables en défense. 3 joueurs seulement ont un différentiel négatif.

Mais malgré tout, ils ne me font pas peur. Vous avez vu Hamrlik jouer dernièrement. Quand on parle de hausser son jeu d’un cran pour remplacer un blessé, Hammer l’a compris et il l’applique. Il est notre shutdown numéro 1. Et Spacek se place aussi, son but va l’aider à continuer à prendre confiance. Bergeron nous démontre de belles qualités en défense, bien au-delà de ce qu’on attendait. Et Gill a joué deux ans et deux finales avec les gars de Pittsburgh, il connaît leurs façons.

Bref, si la défense joue shutdown comme elle en est capable, le travail sera plus aisé pour l’attaque. Bien sûr, ils ont un excellent trio défensif en Staal-Cooke-Kennedy. Et un bon défenseur défensif en McKee. Crosby a aussi une capacité à revenir dans sa zone. Sauf que contre les 3 caballeros, ou Guillaume dans le coin, ou Moen au filet, ou Plekanec en échappée, ou la garnotte à Bergeron, ça va prendre un Marc-André Fleury en forme. Très en forme. Pensez-vous qu’un gars comme Gomez va accepter d’être moins bon que Ti-Cross. Je ne pense pas.

Comme le dit Sans Pression, une chose est sûre, ça va être tout un match.

Dr. CH

* L’igloo est le surnom du Mellon Arena, l’amphithéâtre de Pittsburgh, qui en est à sa dernière année et qui a inspiré le nom Penguins – aux États-Unis les pingouins sont considérés comme inuits. Il représente bien l’image que je me fais de la ville de Pittsburgh.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :