Archive for juin 2010

Je suis venu, j’ai vu, j’ai (presque) vaincu…et on m’a sacré dehors à grands coups de pieds dans le cul…

17 juin 2010

Pendant que le Kirghizstan est à feu et à sang et que la France est en train de se faire sortir du Mondial, il vient de se passer un événement important à Montréal, et dans toute la LNH : Halak échangé à St. Louis!

Et oui, Jaroslav Halak, le héros des séries, quitte pour St. Louis, en retour de Lars Eller et de Ian Schultz. De qui? Il s’agit de deux jeunes prospects. Et je pense que ça fait partie de votre surprise de ne pas connaître la monnaie d’échange. Honnêtement, vous pensiez vraiment qu’on aurait pu avoir Claude Giroux en échange?

Bref, le but de ce post est de vous démontrer que l’échange de Halak est tout sauf une folie. Il s’agit d’une décision éclairée, qui n’a rien à voir avec le titre de ce post, qui n’a de vrai que la rime…

Premièrement, pourquoi échanger Halak? Ce n’est un secret pour personne, la direction du Canadien croit au potentiel de Price, davantage qu’en celui d’Halak. Que l’on soit d’accord ou non, il demeure qu’un système d’alternance entre deux gardiens à fort potentiel n’est pas viable à long terme. On choisit de garder celui qui a le meilleur potentiel de développement. Le Canadien inverse donc la fameuse maxime de LaFontaine, Deux tu l’auras valent mieux qu’un tiens. Et attention, le potentiel de Price n’est pas une rêverie purement montréalaise. Et laissez-moi vous dire que plusieurs états-généraux et fans dans la Ligue craignaient cette décision : pour plusieurs, la performance de Halak en séries égalait à la disponibilité de Price sur le marché des échanges. Il n’y a pas qu’à Montréal que le spectre du Roi Roy plane lorsqu’il est question de Price.

Deuxièmement, pourquoi l’échanger maintenant? Malheureusement pour lui, Halak est victime de ses succès éliminatoires (Victime, c’est de notre point de vue. C’est clair qu’il préfère être no 1 à STL plutôt que 1B à MTL). Avec sa prestation Olympique et Éliminatoire, Halak a effacé une bonne partie des doutes qui planaient quant à sa capacité à performer durant une saison complète. On ne se contera pas de menteries, Halak pourrait bien avoir vécu cette année sa career-year, sa meilleure saison à vie. Donc, il se trouvait au maximum de sa valeur. C’était donc le temps de l’échanger, avant que les rumeurs de signatures n’embarquent et ne fasse diminuer cette valeur.

Troisièmement, justement, cette valeur élevée, comment se fait-il qu’elle ne nous ait pas permis d’aller chercher un super-joueur? Vous vous rappelez le dernier match de Patrick Roy à Montréal? Ou comment Martin Brodeur s’est fait tasser aux Olympiques? Ou comment tout le monde dénigre toujours Roberto Luongo en séries? Ou comment San Jose envisage maintenant de ne pas resigner Evgeni Nabokov? La job de gardien de but au hockey est la pire job au monde. Même quand tu es le meilleur de ta génération, tu te fais planter après deux défaites. Et même quand le monde t’aime, il reste toujours un fond de scepticisme envers tes capacités à long-terme, en séries, sous forte pression, à endurer les blessures, à performer face à 12 tirs comme face à 45, etc. Bref, rarement un gardien sera impliqué dans un échange avec des superstars.

Quatrièmement, pourquoi à St. Louis? Parce qu’un bon joueur, tu ne l’échanges jamais dans ta division/conférence, à moins d’avoir une super-offre. Même là, ça ne s’applique pas aux gardiens*. Donc, tu l’échanges dans l’Ouest, si possible un club avec lequel tu as quelques liens. Rappelez-vous l’échange D’Agostini-Palushaj. Montréal avait donc des liens avec St.Louis**.

Cinquièmement, qui sont Lars Eller et Ian Schultz? Eller est un centre qui, même s’il ne fait que deux pouces de plus que Gomez, entre dans la catégorie des  »gros centres ». Fabricant de jeux plus que franc-tireur, il est un peu comme si Gionta jouait sur les épaules de Gomez : vision du jeu, excellent passeur, relativement responsable en défense. Schultz, de son côté, est un ailier droit de type physique (power forward), qui devrait se situer quelque part entre Andreï Kostitsyn motivé et Max Pacioretty entouré. Si son nom vous dit quelque chose, c’est qu’il est le frère de Jeff Schultz, le partenaire de jeu de Mike Green à Washington.

Dans les deux cas, il s’agit de jeunes joueurs (21 et 20 ans), qui développent encore leur potentiel. Il ne faut pas s’attendre à vois Schultz cette année. Eller, lui, pourrait bien être la réponse à l’énigme du 5e joueur offensif du Canadien, mais pas nécessairement cette année, quoique.

Bref, au final, on retient ceci :

-Halak était en quelque sorte appelé à partir, autant obtenir deux prospects en retour plutôt que de le voir signer ailleurs le 1er juillet.

-Sa non-signature libère virtuellement entre 3 et 4 millions qui pourront être utilisés pour signer Plekanec, Price, Moore et le gardien auxiliaire.

-Le gardien adjoint à Price jouera vraisemblablement un maximum de 20 matchs, selon les dires de Pierre Gauthier. Pierre Lebrun dressait ce matin la liste des gardiens disponibles cet été. Turco pourrait être intéressant, mais on parle quand même d’un gars qui demandait 5,4 millions l’an passé. Biron demeure un excellent gardien, mais veut-il, et veut-on, que le gardien substitut soit un québécois? Mason pourrait être bien. Anyway, on verra bien. Une chose est sûre, toujours selon Pierre Gauthier,  »le gardien substitut sera un bon gardien ». On cherche donc un mentor pour Price, et pas seulement au niveau psychologique. Il devra livrer la marchandise. Ça prendrait Curtis Joseph d’il y a 5 ans…

Bonne réflexion à tous, et ne laissez surtout pas le Mondial vous éloigner du hockey.

Dr. CH

* Sauf pour Toronto, qui a envoyé Rask à Boston contre Andrew Raycroft…

** Pour ceux qui voudraient pousser plus loin l’analyse, il appert que St.Louis se place dans une situation difficile. Après le départ de leur dépisteur en chef, Jarmo Kekäläinen, pour diriger un club finlandais, ils ont échangé à Montréal trois bons prospects (Eller et Schultz, plus Palushaj). Drôle de stratégie que d’échanger des espoirs alors que l’un des meilleurs dépisteurs des dernières années vient juste de quitter le bateau…

Publicités