Clash of the Titans

Bon, ça fait un peu gros comme titre, mais je gagne ainsi des visites lorsque les gens chercheront des informations sur ce film plutôt bidon. Ce titre démontre en fait que le match de ce soir voit s’affronter deux meneurs de division.

Il y a un certain temps que je ne vous ai pas fait part de mes états d’esprit. La raison est simple : le Canadien allait bien, et la mission de ce blogue est de vous aider à passer à travers les moments difficiles. Or, il appert, après 3 défaites en 4 matchs, que certains moussaillons commencent à craindre que le bateau ne prenne l’eau. Votre capitaine est là pour vous prouver le contraire.

3 défaites, donc. Mais aucune par plus de 3 buts. Ça, c’est positif. Les défaites ne sont donc pas causées par Price ou par la défensive. Par qui, alors? Vous vous en doutez, on nous l’a assez répété dernièrement. Les attaquants ne marquent pas, et le power play est inefficace.

Prenons nos vedettes* : Gomez, Gionta, Cammalleri, Plekanec, Kostitsyn et Markov. 25 tirs contre Floride, 17 contre Columbus et 11 contre Ottawa. Ça suit donc une courbe descendante, tout comme la courbe de la qualité des gardiens affrontés lors de ces trois matchs.

Nous avons donc joué un excellent match offensif contre la Floride, mais nous sommes butés à Tomas Vokoun, un gars qui maintient un pourcentage d’arrêt en carrière de 91,6%, malgré le fait qu’il ait joué pour Nashville et Floride.

Contre Columbus, Mathieu Garon était en plein milieu d’une séquence de 135 minutes sans accorder un but. Red Hot.

Et contre Ottawa, eh bien, le spectre de l’Artiste est venu hanter les morons qui étaient aller marcher pour le garder à Montréal.

Bref, sans excuser les carences offensives des gars, je crois que de ces trois défaites, une seule, celle contre Ottawa, est réellement problématique. Les deux autres ont été le résultat de gardiens particulièrement fumants, et il faut leur accorder le mérite qu’ils méritent (…), leur job étant la pire au monde.

————

Maintenant que la panique s’est estompée, il faut garder le cap pour la semaine qui vient : Vancouver, Boston, Caroline et Philadelphie. Deux meneurs de division (Philly et Vancouver) et un qui nous talonne de près (Boston). Grosse semaine, donc, et elle commence contre un club que j’adore, les Canucks. Toujours la même histoire : les jumeaux Sedin qui jouent sur leur tête, Luongo dans les buts et une défensive ridiculement solide mais ridiculement souvent blessée, peu importe qui joue pour eux.

On se rappelle l’an dernier. Début de saison, voyage dans l’Ouest, premier match de Carey Price  »chez lui ». Résultat, défonce de 7-1 de Vancouver, devant les parents et la famille de Price. Carey s’en rappelle. Et je ne serais pas surpris que les gars y pensent aussi. Je vois donc un gros match pour le CH ce soir.

Et vous?

Docteur CH

*J’exclus PK parce que je ne pense pas qu’une recrue devrait être avoir à vivre la même pression qu’un joueur vedette établi.

Publicités

2 Réponses to “Clash of the Titans”

  1. Dave Polein Says:

    Doc, Price a fait un blanchissage (comme si tu le savais déjà en écrivant ta prescription) ; et c’est encore plus savoureux quand on se fait rappeler la défonce subie l’an dernier.

    Merci Doc, t’es le meilleur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :