Archive for janvier 2011

La deuxième  »moitié » de saison…

31 janvier 2011

Ce matin, Scott Cullen, le statisticien de TSN, nous présentait les joueurs ayant les plus fortes chances de brûler la LNH pour les deux derniers mois et demie de la saison. Le calcul est très simple, les statistiques en carrière de chaque joueur sont comptabilisées pré- et post- match des Étoiles/Olympiques. Les résultats? Edmonton et Detroit devraient avoir du plaisir. De même, des joueurs comme Stastny, Datsyuk, Selanne et Kesler, qui connaissent déjà de très bonnes saisons, ont une tendance à performer encore davantage après la pause des Étoiles.

On remarque aussi la présence de Scott Gomez au 8e rang de cette liste, de même que Cammalleri un peu plus loin. C’est donc dire que leurs réputations de joueurs capables d’endurer la pression lorsqu’elle est a son comble sont fondées. Ce que j’aime encore plus, c’est que dans la liste des 50 joueurs qui ont plutôt tendance à ralentir en deuxième moitié de saison, aucun ne joue pour le CH.

Je reprends donc ici en partie ce calcul, mais basé uniquement sur l’an dernier, et j’essaierai de voir si l’on peut prédire le rendement de nos hommes pour les 32 derniers matchs de la saison. J’ai bien sûr enlevé de la liste Gorges et Markov, ainsi que les joueurs qui évoluaient dans la Ligue américaine l’an dernier (Pacioretty, Eller, Desharnais, Subban et Weber). Le calcul est encore une fois simple : je reporte sur les stats pré-Étoiles de cette année la différence entre les stats par match pré- et post-Olympiques de l’an dernier.

Je pense que le portrait général est assez bon, même s’il existe des interférences à cause des résultats de l’an dernier (Cammalleri) ou du début d’année (Darche). Au final, il faut se rappeler que les prédictions de hockey ne cherchent pas à être exactes, mais bien à démontrer des tendances.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Le retour…du Docteur et du CH!

7 janvier 2011

Vous avez pris le match hier? La première fusillade de l’année sera salvatrice pour le reste de la saison, je peux vous en assurer. Un superbe but de Pouliot, calque du but gagnant de la médaille d’or olympique de 1994 par Peter Forsberg. Mais c’est pas ce que je cherche. Le signe du renouveau est à 0:53.

Le move de lutte de Carey, that’s all I want! On connaît notre homme, et sa prestation d’hier est digne du Carey du début d’année. Ça va être beau.

Docteur CH