Posts Tagged ‘Avenir du Canadien’

La stat du match, 7e match

28 avril 2011

Mercredi 27 avril 2011, Victoire de Boston 4-3 en prolongation.

La statistique du match : 25.

25 ans, c’est l’âge que n’ont pas Carey Price, PK Subban, Max Pacioretty, Lars Eller, David Desharnais, Yannick Weber, Tom Pyatt, Ryan White et Benoit Pouliot.

C’est aussi l’âge que qu’ont eu il n’y a pas si longtemps Josh Gorges, James Wisniewski, Andreï Kostitsyn et, dans une certaine mesure, Tomas Plekanec et Micheal Cammalleri.

Et alors? Le rajeunissement est une tendance générale dans la LNH, en quoi le CH diffère-t-il? Il est vrai que la présence de plusieurs joueurs de 35 ans dans l’alignement montréalais fait chuter le CH au 21e rang des plus jeunes équipes. Il est vrai aussi que des équipes comme Los Angeles, Washington ou Pittsburgh présentent d’excellents jeunes joueurs, des vedettes comme Kopitar, Ovechkin, Backstrom, Crosby ou Malkin.

La différence avec le Canadien, c’est qu’à défaut d’avoir une superstar à l’attaque, nos jeunes forment un groupe uni mais hétéroclite (joueurs offensifs et défensifs de premier plan ou de profondeur), mais surtout, dont le développement est extrêmement bien encadré et dont la motivation est sans égale.

Reportons-nous en début de saison. Price était le joueur le plus détesté par plusieurs amateurs, Subban était envisagé comme un talent à polir pendant quelques saisons, Pacioretty était à Hamilton avec Desharnais et Weber, et Eller, n’eût été de la volonté de Jacques Martin de le ‘roder’.

Au lendemain de la défaite, ces joueurs s’imposent maintenant comme des morceaux importants de l’équipe. Price fait partie de l’élite des gardiens; Subban s’est imposé comme notre meilleur défenseur et a développé un sens de la défensive que plusieurs recruteurs ne croyaient jamais voir chez PK; Pacioretty est aujourd’hui à 80% de son développement en un attaquant de puissance dominant; Desharnais a réussi à appliquer dans la LNH son mélange de vitesse et de contrôle de rondelle qui lui a fait brûler la ligue américaine et la East Coast; Eller montre des flashes de plus en plus fréquents du centre responsable (inspiré de Plekanec ou Ryan Kesler) qu’il deviendra plus tôt que je ne le croyais; et ainsi de suite. Même Kostitsyn a montré que le processus de maturation existe réellement…

Bref, en regardant la poignée de main hier, je me disais que Boston avait effectivement un bon club. Mais en regardant les gars un par un, je me disais aussi que notre club ne repose pas sur un gardien qui sera à la retraite dans 5 ans, sur un seul défenseur qui parfois met son équipe dans le trouble, sur des attaquants certes énergiques, mais qui oublient par moment qu’ils sont dans la vraie vie et que leurs coups blessent d’autres joueurs, ou sur un newfie.

On a eu une très belle saison, merci aux gars.

À partir de maintenant, on coupe la barbe des Séries, on prend pour Vancouver et on écoute la saison de bicycle…

Docteur CH

Publicités