Posts Tagged ‘Gérance des gardiens’

Quand damne le pion…

5 mai 2011

Dans le hockey, certains sont damnés, d’autres sont condamnés, alors que quelques-uns sont juste cons. Dans le cas des Flyers de Philadelphie, ces trois éléments sont réunis, ce qui les met en arrière 3-0, et l’Histoire ne se répétera pas.

Premièrement, Philadelphie est damnée parce que Jeff Carter, leur meilleur sharp shooter, est invisible en Séries. 10 points à ses 23 derniers matchs en Séries sur trois ans. Malheureusement pour lui, il est en train de se faire ravir le poste de meilleur joueur offensif des Flyers par Giroux, et van Riemsdyk n’est plus loin non plus. Monnaie d’échange cet été?

Deuxièmement, Philadelphie est condamnée parce que Chris Pronger n’a joué que deux matchs en 5 présences. L’effet Pronger est une règle établie, mais qui ne fonctionne que lors de l’année de son arrivée avec sa nouvelle équipe. Dommage pour la confrontation avec Chara, c’eût été d’une grande et rugueuse beauté de 13’3 et 470 livres.

Troisièmement, les Flyers sont cons. En fait, ça semble être le coach Laviolette, peut-être influencé par les têtes dirigeantes. Une grande démonstration sur la façon de ne pas gérer ses gardiens de but. Bobrovsky commence la série, gagne le premier match et se fait retirer dans une victoire de 5-4. Pas de problème, se dit-on, il est encore jeune et Philly a gagné le match. Eh non, au 3e match, Bobrovsky est dans les estrades et Leighton est substitut. Boucher commence alors les matchs 3, 4 et 5, avant de se faire sortir, encore dans une victoire. Leighton remplace et commence le 6 match, qu’il perd. Retour à Boucher, victoire de la série. 2e ronde, retour avec Boucher, qui se fait défoncer dans les 3 matchs qu’il commence. Leighton est disparu dans la brume. Bobrovsky finit les matchs de façon correcte.

Une mauvaise gestion des gardiens. Médiocre, même.

-Bobrovsky est leur gardien d’avenir. Peu importe si Philly signe Bryzgalov ou Vokoun cet été, c’est seulement en attendant la maturité de Bobrovsky, qui aurait été fortement aidée par une laisse plus longue en Séries.

-Boucher est un gardien substitut ou, au mieux, un gardien 1B. Je veux bien que Laviolette lui fasse confiance, mais un gardien 1B ne peut supporter la pression de tout un club, qui plus est en Séries, sur une longue période.

-Et Leighton. Le gars les traîne en finale de conférence et se fait montrer la porte l’année suivante au profit d’un kid qui arrive de la KHL et n’a aucune expérience en Amérique. Quand tout se met à mal aller, on garoche Leighton face à des Sabres motivés et on le sort après un demi-match. Je me demande si le gars n’a pas fait exprès pour mal jouer. Après le manque de respect que les Flyers ont eu envers lui, Leighton serait tout à fait excusé selon moi.

Comme quoi t’as beau avoir un gros club offensif et puissant, même damné, tu peux gagner. Mais si tu es con, oublie ça. Le hockey sense ne tombe pas sur les gens par hasard. Il faut montrer un amour et un respect pour la game. Autrement, t’es cuit, peu importe le gardien que tu signes à gros prix et qui te force à te débarrasser d’un gars comme Jeff Carter…

Docteur CH